PARTAGER
image-utah-joe-johnson-clippers-los-angeles
Joe Johnson au moment du shoot de la victoire pour le Jazz.

ACTU NBA

 

Les deux derniers matchs de la nuit ont connu des chemins opposés lorsque l’un a vu une victoire au buzzer du Jazz sur les Clippers quand l’autre a connu une victoire sans forcer et avec la plus grande tranquillité des Spurs aux dépens de Memphis.

 

Los Angeles Clippers 95 – 97 Utah Jazz

Ce fut un combat des plus indécis, à l’image de ce que risque d’être toute la série, que se sont livrés Clippers et Jazz pour le game 1. Et c’est finalement Utah qui est sorti vainqueur de ce premier match où l’écart maximal au cours de celui-ci n’aura pas dépassé 8 points. Une victoire au buzzer acquise grâce à l’homme providentiel des fins de match : Joe Johnson.

Pourtant, tout avait mal commencé pour le Jazz avec la blessure sur la première action de jeu de leur pivot et élément essentiel, le français Rudy Gobert. Les premiers examens évoquent une « hypertension du genou » et « une légère confusion osseuse », ce qui devrait permettre au pivot français de retrouver rapidement la série. Pour autant, hier soir, le Jazz a montré que sans un de ses meilleurs joueurs, celui-ci pouvait serrer le jeu et aller chercher des victoires aussi précieuses que difficiles emmené par Gordon Hayward (19 points, 10 passes).

Le match est resté indécis jusqu’au bout, jusqu’au buzzer et ce tir victorieux de Joe Johnson (21 points). Pourtant, les partenaires de Blake Griffin (26 points) et de Chris Paul (25 points, 11 passes ) pensaient avoir fait le plus dur lorsque ce-dernier égalisa d’un shoot difficile à 95-95 à 13 secondes du terme. La suite on la connaît, le vétéran spécialiste de l’exercice crucifiant des Clippers déjà menés dans cette série qui s’annonce des plus disputées.

 

San Antonio 111 – 82 Memphis Grizzlies

Memphis aura eu sa chance dans ce match malgré ce que le score peut laisser suggérer. Oui oui, ils ont eu leur chance. Le temps de quelques minutes, de trois lancers primés réussis pour mener de 13 unités (9-22). Malheureusement dans pareil cas, les Spurs ont ensuite enclenché et la sanction a été dure, très dure pour des Grizzlies balayés de près de 30 points au final (111-82).

Plus adroits que leurs adversaires (32% d’adresse seulement pour les visiteurs), les Spurs n’ont jamais plus douté et ce sont donc imposés avec la plus grande facilité en fin de match portés notamment par le match énorme de Kawhi Leonard (32 points, 5 passes) et de … Tony Parker avec 18 points. LaMarcus Aldridge s’est aussi mis en évidence avec 20 points et 6 rebonds.

Cerise sur le gâteau, San Antonio a même pu faire tourner dans le quatrième quart. De quoi entrevoir sereinement, le game 2, toujours au texas, lundi soir (3h30).

STAT : C’est la neuvième fois d’affilée que les Spurs sortent vainqueurs en Playoffs de Memphis après les deux sweeps de 2014 et 2016.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here