PARTAGER
image Joey Starr et Kool Shen Retour vers le classique album Suprême NTM

CLASSIQUE RAP FRANCAIS

S’il y a bien un groupe absolument incontournable dans le paysage du rap français dont nous n’avons pour l’heure pas encore parlé, c’est indubitablement NTM. Se partageant la tête d’affiche de ce que d’aucun considère comme « l’Age d’or du rap français » avec les marseillais d’IAM, ils ont su aussi brillamment s’imposer comme monument d’exception. Et puisque l’on ne pouvait pas faire de Retour vers le classique sans en parler, je vous propose aujourd’hui de vous repencher sur l’album éponyme: « Suprême NTM ».

Quatrième album studio du groupe, « Suprême NTM » fait suite à « Paris Sous Les Bombes » et sort le 20 avril 1998. Ce sera également l’ultime et dernier album de la formation. Joey Starr et Kool Shen écrivent chacun de leurs côté, s’échangeant simplement idées et lyrics au téléphone et laissant quelques proches écouter les prémices de leur futur projet. Si le mixage est effectué à Paris (studio Davout) le mastering quant à lui sera effectué à New-York afin de parer l’album à une sortie dans les bacs immédiate. Le retour de Suprême NTM se fait attendre, et s’illustrera avec un album composé de 16 tracks. Un retour assumé (et asséné) dès la première piste avec « Back Dans Les Bacs », un son dynamique s’il en est. Mais évidemment, c’est surtout le second morceau qui portera l’album à lui seul: « Laisse Pas Trainer Ton Fils ».

 

Mise en garde pour les parents négligeant l’éducation de leur enfant, le son est un véritable classique pour NTM, et pour le rap en général. La définition même du rap conscient, encore cité aujourd’hui parmi les morceaux profonds aux messages forts auxquels on peut faire référence. Une chanson tout de même assez intimiste, Joey Starr relatant les relations difficiles qu’il avait avec son père et comment la rue l’a sauvé.

La grande force de l’album est le mélange de style maîtrisé des deux MC’s. A la mélancolie exprimée par Kool Shen sur « That’s My People » s’oppose le lourd egotrip de « Seine-Saint-Denis Style » ou encore « Hardcore Sur Le Beat ». On retrouve cette opposition d’ambiance sur l’ensemble de la tracklist, du léger « Ma Benz » à l’engagé « C’Est Arrivé Près d’Chez Toi ». Globalement, la dénonciation du manque d’implication de l’Etat, voir même de son absence de réussite est un thème récurrent qu’on retrouve dans « Odeurs de Soufre » ou encore « Je Vise Juste ». Enfin, on retrouve toujours l’esprit conscient vu avec « Laisse Pas Traîner Ton Fils » avec l’énième classique « Pose Ton Gun ». Le hip-hop est totalement mis à l’honneur à travers cet album, entre sens de l’honneur (« …Pouvoir faire de la musique, tout en gardant mon éthique; faire du fric sans jamais tâcher l’image de ma clique » « That’s My People »), sous-entendus salaces (« Tu es ma mire, je suis la flèche que ton entrejambe attire » « Ma Benz »), et décontraction par la musique (« C’est pour ça que le Hip-Hop est pour moi comme un poumon » « Respire »).

Une réussite totale pour clôturer les albums de NTM. Chacun y trouvera son compte, entre réflexion sociale et politique, ou détente sur les basses. Une preuve que de par sa richesse de thème et de style, le rap peut s’adresser à tout un chacun et ce, malgré les années. Suprême classique…

 

image cover album Suprême NTM de NTM

Tracklist de l’album « Suprême NTM »:

01. Intro

02. back Dans Les Bacs

03. Laisse Pas Traîner Ton Fils

04. That’s My People

05. Seine-Saint-Denis Style

06. Interlude

07. Ma Benz (feat. Lord Kossity)

08. C’Est Arrivé Près D’Chez Toi (feat. Jaeyez d’Afro Jazz)

09. On Est Encore Là (I)

10. Odeurs De Soufre

11. je Vise Juste

12. Pose Ton Gun

13. Respire

14. On est Encore Là (II)

15. hardcore Sur Le Beat (freestyle)

16. Outro

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here